Charte du collectif

Les revendications et la charte du collectif du 21 septembre .

Lire la charte

Soutenez-nous !

Envie de soutenir financièrement les actions du collectif ? C'est par ici !

Page de collecte

Toutes les vidéos

de la manifestation du collectif contre la chasse à Paris, le 18 octobre 2014.

+ d'infos...

Les rassemblements de septembre et octobre 2016

Paris-manif nationale 2016 contre la chasse et le piégeage

En voir plus

Les rassemblements du 17 octobre 2015

Deuxième partie de notre manif nationale 2015 anti-chasse et piégeage

En voir plus

Merci de noter que depuis le 1er janvier 2017, l’adresse postale du Collectif du 21 Septembre est :

 Collectif du 21 Septembre Maison des associations boite 44 181, avenue Daumesnil 75012 Paris

LES POINTS FORTS DE L'ACTUALITÉ ...

Le Hold-up des chasseurs sur les Agences de l’Eau !

Communiqué de presse du Collectif du 21 Septembre du  16 novembre 2017

Cadeau_chasse

Au détour de la loi de finances 2018, nos députés se sont rendus complices des chasseurs dans leur hold-up des agences de l’eau.
L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) est un établissement public tout entier consacré à la chasse. A tel point que depuis la loi sur la chasse de 2003 (Roselyne Bachelot), son Conseil d’administration est aux mains des fédérations de chasse.
Comme les autres établissements publics en charge de la biodiversité, il devait intégrer l’Agence Française de la Biodiversité . Mais les chasseurs avaient obtenu de François Hollande qu’il reste en dehors de l’agence. Il est donc toujours géré par les fédérations de chasse. Fragilisant de fait l’Agence Française de la Biodiversité qui se devait d’être l’outil pour limiter l’érosion de la biodiversité qui n’en finit pas de se dégrader.
Dans la stratégie des chasseurs, il y a un hic. Et il est de taille. Historiquement, l’ONCFS était intégralement financé par la redevance cynégétique (taxe fiscale dont les chasseurs s’acquittent chaque année). Comme le nombre de chasseurs est en baisse constante, le budget de l’établissement fait de même. Mais pas son train de vie. Aussi, depuis une quinzaine d’année c’est le ministère de l’écologie qui compense le déficit.  Et année après année, le déficit empire plus encore.
Il a donc été proposé aux députés de faire compenser ce déficit de plus en plus abyssal (30 à 37 millions prévus pour 2018 !) par... les Agences de l’Eau !

Autant d’actions pour améliorer la qualité des eaux et des milieux humides seront reportées, voir annulées. Autant de collectivités territoriales verront des actions, indispensables à leurs territoires  et à leurs populations, et à la vie aquatique, repoussées aux calendes grecques.
Les associations de protection de la nature et de protection animales, regroupées au sein du Collectif du 21 septembre, demandent expressément :
- Que les budgets des Agences de l’eau soient intégralement consacrés à des mesures pour la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
- Que des dispositions soient rapidement prises pour que l’ONCFS intègre enfin l’Agence Française de la Biodiversité
Une pétition a été lancée. Elle sera remise à Madame la Présidente de la Commission Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire.

Cliquer sur lien pour atteindre et soutenir la pétition

Contact presse : Pierre Athanaze 06 08 18 54 55

L'inlassable lobbying des chasseurs de France

Par

Heureusement que les chasseurs sont là : quand je pense que la nature s'est imprudemment autogérée pendant plusieurs milliards d'années ! On se demande comme font les nombreux pays qui n'ont pas la chance d'avoir une chasse aussi développée qu'en France !
 
Lors de la prochaine édition du Salon des maires qui aura lieu les 21, 22 & 23 novembre, la Fédération nationale des chasseurs lancera sa nouvelle opération de communication. On sait que la FNC ne manque pas de ressources financières pour entretenir son lobbying auprès des élus, locaux comme nationaux.

A cette occasion, l'affiche suivante sera mise en avant :  

fncLa version suivante, "détournée" par les associations de défense de la  Nature nous semble infiniment plus réaliste !
 

Chasse : plus que jamais, réclamons l'abolition !

Plus que jamais, notre slogan "La chasse :  Y' en a marre !" qui a accompagné la première manifestation nationale contre la chasse en  septembre 2013, trouve des échos dans l'opinion. Il faut dire que le monde de la chasse se surpasse dans l'ignominie en ce début d'automne 2017. Il n'est pas un week-end depuis septembre, sans que les tragiques exploits de nos tueurs patentés n'alimentent les rubriques de faits divers de la presse.
La samedi  14 octobre , en Aveyron, une femme de 69 ans perdait la vie dans son jardin par le tir d'un chasseur ayant fait feu "quand il a vu la haie bouger" !!! Homicide aussi accablant qu'inquiétant qui porte à 5 le nombre de victimes tuées par la chasse en un seul mois.
Le  week-end suivant, (samedi 21 octobre), en haute-Loire, un homme (non chasseur) a été grièvement blessé à l'issue d'une battue aux sangliers (source "L'éveil de la haute Loire"). Le même jour en forêt de Compiègne, un équipage de vénerie n'hésitait pas à fusiller à bout portant un cerf qui s'était réfugié dans une propriété privée pour échapper à la meute sanguinaire des chasseurs. (source "Paris-Match").
Face à l'inertie des pouvoirs publics qui persistent à considérer la chasse comme un loisir aux multiples vertus, un loisir "qui crée du lien social", (par le sentiment d'insécurité qu'elle installe ???), les associations de protection de la nature et des animaux sauvages  se mobilisent et multiplient les manifestations. (Voir ci-dessous le compte-rendu de la manifestation qui s'est tenue à Saint-Jean-aux-Bois (Oise) et nos appels à de nouvelles actions). Plus que jamais la question de l'abolition de la chasse, loisir de mort, mérite d'être posée et débattue !

                                                    La manifestation de saint-Jean-aux-Bois - Relatée par Martial Mouqueron de la CVN - association membre du Collectif du  21 septembre

chasse à courre martial
Entre 400 et 500 personnes, très majoritairement du département, étaient présentes Samedi dernier pour le rassemblement annuel contre la chasse à courre dans la commune de Saint - Jean - aux - Bois ( Oise ). Un succès phénoménal, voire historique, à mettre à l'actif du jeune et dynamique collectif AVA ( Abolissons la Vénerie Aujourd'hui ).
Un grand merci en particulier à Michel, venu assurer l'ambiance avec son accordéon et son orgue de barbarie, un militant de longue date qui a dû se réjouir de voir la relève aussi nombreuse et motivée à en finir avec une pratique cruelle et dégradante, indigne d'une nation prétendument civilisée.
Et ce en dépit de l'annulation de la messe de la Saint - Hubert décidée 2 jours auparavant suite à l'affaire du cerf tué le Samedi précédent sur un terrain privé par Alain Drach, le chef d'équipage de la Futaie des Amis, sans l'accord des propriétaires dans la commune de Lacroix - Saint - Ouen.
Nous ne lui dirons jamais assez merci d'avoir, bien involontairement évidemment, fait une publicité inespérée pour notre manifestation à travers son immonde forfait.
Avec des ennemis pareils, pas besoins d'amis !
Un immense motif de satisfaction et de joie bien légitime au vu du travail fourni depuis plusieurs semaines, tout en ayant pleinement conscience du travail qui reste à accomplir avant d'aboutir à l'abolition tant espérée depuis longtemps.
L'ensemble des médias locaux ont annoncé et couvert la manifestation de manière très correcte, très bon pour l'image, d'autant qu'aucun incident ne fut à déplorer.
Même la gendarmerie a loué nos talents d'organisation, la vie est belle !
Pas mal de nouveaux contacts ont rejoints le collectif et seront prochainement contactés pour la suite des opérations.
Hors de question dans ces conditions de relâcher la pression, des projets d'actions sont en gestation afin de multiplier les occasions d'empêcher les veneurs de traquer et tuer en rond.

 

 Quand les ennemis de la terre veulent éradiquer les loups

17 Août 2017  par  Gérard Charollois, président de la Convention Vie et Nature, membre du Collectif du  21 Septembre

Le Collectif du 21 septembre dénonce le détournement de procédure qui permit, le 9 août dernier, à des exterminateurs de notre faune de tuer trois louveteaux sur le territoire de la commune de CIPIERES dans le département des ALPES- MARITIMES.

Le préfet avait cru pouvoir autoriser des tirs de protection d’un troupeau.
Or, les trois louveteaux tués, âgés de quelques mois, étaient parfaitement inoffensifs pour les troupeaux.
En fait, l’imposture, la désinformation, la pleutrerie des pouvoirs publics caractérisent les décisions en matière de protection du loup.
En fait et en vérité, un milieu rétrograde, lié au monde agrocynégétique, veut aseptiser la nature, y détruire toutes les espèces sans exception lorsqu’elles ne sont pas directement exploitables par l’homme.
Victimes de cette imposture, les médias croient parfois que le défi de la présence du loup tient aux prédations sur les troupeaux de moutons.
Il faut savoir que cinq cent mille moutons sont tués chaque année en France par les chiens errants.
Les loups, les ours, les lynx n’occasionnent que des prélèvements marginaux au regard de ces destructions par les chiens et ces prélèvements sont indemnisés par la collectivité publique qui, par ailleurs, subventionne massivement un élevage de montagne nullement autonome.
 

Pour une vraie protection du loup et de la nature en France: l'appel de 30 personnalités

Sur une initiative de notre ami Pierre Athanaze, président d'Action Nature, membre du Collectif du 21 Septembre, un appel de 30 personnalités a été publié par France-Soir. Son objectif  : cesser de s'acharner sur le loup, protéger la faune sauvage, se réconcilier avec la nature... Bardot, Voynet, Caron, Athanaze, Watson... 32 personnalités venues de différents horizons lancent un appel à mettre fin au massacre des loups. Dans les colonnes de "FranceSoir", ils demandent aux pouvoirs publics et aux politiques de ne plus céder aux lobbies de l’agriculture et de la chasse.

loups-francesoir

Depuis le début des années 1990, le loup est de retour en France après des décennies d’absence. Ce retour est une véritable chance pour les équilibres naturels de nos régions. Il aurait également dû être une chance pour le développement durable de nos territoires. Ce qui n’a pas été le cas, malgré des sommes colossales dépensées en pures pertes depuis des années.

Par son rôle de grand prédateur, le loup permet de conserver une bonne densité d’ongulés sauvages, en limitant l’impact de ces herbivores sur la régénération forestière et en les faisant se déplacer. La filière bois qui est la seconde activité économique en zone de montagne y trouve donc également son compte.

A l’instar de ce qui se passe dans les pays voisins, la présence de grands prédateurs est un facteur très fort de développement du tourisme nature. Activité qui connaît un très fort déficit dans nos départements de montagne. Aujourd’hui, pour faire découvrir les loups, les ours ou les lynx, les accompagnateurs de montagne et les guides naturalistes organisent des séjours en Italie, Espagne, Slovénie ou autres pays d’Europe centrale! Soit autant de manque à gagner pour les hôteliers, commerçants et artisans de nos régions.

Il a été scientifiquement prouvé que la présence du loup est également un facteur d’enrichissement de la biodiversité dans les territoires où il est installé. Eliminant les animaux les plus faibles, ou malades, il est garant d’un bon état sanitaire des autres espèces avec lesquelles il cohabite.

Lire la suite sur le site de FranceSoir par ce lien.

Halte au massacre des blaireaux  ! 

Comme chaque année, les destructeurs de la faune sauvage vont pouvoir donner libre cours à leur pulsion de mort. Victime désignée : le blaireau, paisible mustélidé qui va subir la rage des veneurs sous terre . Les mêmes arguments moyenâgeux  CONTESTES PAR LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE sont  invoqués. Pourtant, le blaireau qui se nourrit essentiellement de petits rongeurs est, de fait, l’allié des agriculteurs et, comme tous les prédateurs, un facteur essentiel aux équilibres écologiques  ! Mais il ne faut surtout pas contrarier les veneurs et autres chasseurs obsédés par le plaisir de tuer. Le Collectif du 21 septembre vous invite à signer cette pétition par laquelle il est demandé à Nicolas Hulot, nouveau ministre de la transition écologique et solidaire, de classer le blaireau parmi les espèces protégées ! Merci de votre soutien. Cliquer sur l'image pour atteindre la pétition.

blaireaux

 

animal_politique


 Un évènement de taille dans le monde de la cause animale :  le rassemblement  de 26 organisations de protection animale au sein du collectif  "Animal Politique" pour porter la voix de ceux qui ne peuvent s’exprimer et mettre la question animale au cœur des préoccupations politique.

Le manifeste  propose des mesures essentielles sur les thèmes suivants :

- Animaux d’élevage
- Expérimentation animale
- Divertissements et spectacles
- Animaux de compagnie
- Faune sauvage
- Animal et société

Téléchargez le manifeste en cliquant sur l'image


 

Infos récentes

Hazard Sign "Danger - Hunting Ground"

Les accidents de chasse en France

Peut-être connaissez-vous cet excellent blog qu’est « La buvette des alpages » ? Aujourd’hui, Baudouin nous livre des informations très complètes sur les accidents de chasse en France. A lire et à suivre sur le blog : http://www.buvettedesalpages.be/accidents-de-chasse-france.html et sur sa page facebook : https://www.facebook.com/Accidents.de.chasse?.   Statistiques des accidents de chasse en France Combien de blessés et de morts […]

10533398_590081187776272_295865847497926707_n

Formulaire de candidature pour les associations

Madame la Présidente, Monsieur le Président, Le 21 septembre 2013, à l’initiative du Réseau Animavie et de la CVN, 2 associations de protection animale et de protection de la nature, 500 personnes ont manifesté leur mécontentement devant le Conseil Constitutionnel, à Paris, sur le thème de « La chasse y’en a marre ! » C’était […]

10533398_590081187776272_295865847497926707_n

Adhésion pour les particuliers

Le 21 Septembre 2013, à l’initiative du Réseau Animavie et de la CVN, s’est tenue à Paris une manifestation « La chasse y’en a marre ! »  réunissant des associations animées par le même objectif : l’abolition, à plus ou moins long terme, de la pratique de la chasse et du piégeage. A la suite […]

10533398_590081187776272_295865847497926707_n

2ÈME MANIFESTATION « LA CHASSE Y’EN A MARRE » LE 18 OCTOBRE 2014 À PARIS

APPEL A LA MOBILISATION POUR SORTIR DE LA CHASSE ET DU PIEGEAGE Pour transformer l’essai de la manifestation réussie de 2013, le collectif du 21 septembre, regroupant 23 associations, vous invite le 18 octobre 2014 à Paris pour une nouvelle manifestation contre la chasse. Nous vous donnons rendez-vous à 14h Place Joachim du Bellay, devant […]

Associations membres du collectif :

Newsletter :

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 689 autres abonnés

Collectif du 21 Septembre pour sortir de la chasse et du piégeage

Le collectif du 21 Septembre regroupe associations de protection de la nature et particuliers s'opposant à la chasse et au piégeage. Ce site a pour objectif de promouvoir nos revendications et de partager les actions mises en place par le collectif (campagnes d'information, manifestations, réunions...). Avant de nous rejoindre, nous vous invitons à lire la présentation du Collectif du 21 Septembre, ainsi que sa plate-forme associative de mesures simples mais urgentes pour sortir de la chasse et du piégeage.

Les 78 associations membres du collectif :

269 LIFE FRANCE, Acta Antispécisme (ou Acta Gironde), Action Nature Rewilding France, AEC, Alliance neuchâtelloise anti-chasse, Animal Cross, AEP, Animalsace, Animalibre, APIE ( Association de Protection et d’Initiation à l’Environnement), Association du Collectif Animalier du 06, Association Sauvegarde du Château de Flée, AVES France, AVF (Association Végétarienne de France), AVRE, Brouillard Définitif, CAUSA, C’est Assez, C’Topoil, CCE2A (Collectif Contre l’Expérimentation et l’Exploitation Animales), CHAMADE (CHaumière et Médiation Animalistes), CNPA (Collectif Nantais Pour les Animaux), Collectif Groupe d’Actions Animales Moselle, Collectif Société Anti Fourrure, CVAAD ( Collectif Vendéen d’Aide aux Animaux), Combactive, CHATEAU de FLEE; Monument historique,C.RÉ.DO. Pigeons et Protection Animale, CREL (Club de Reconnaissance et d ‘Entraide aux Lévriers) , CVN (Convention Vie et Nature), DDA (Droits des Animaux), Droit des Animaux Sud, Dignité Animale, Entre Chiens et loups, GREEN, Guadeloupe Animaux, F.G.N. (Fées Gardiennes de la Nature), Humanimo, Info Végane, Initiatives Terre, Jack et Jessie Protection Animale, la fondation M.A.R.T. (Mouvement pour les Animaux et le Respect de la Terre), La Griffe, l’Ambassade des Pigeons, La Voie de l’Hirondelle, La Tribu de Sapeur, L’arche de Valudo, Les désobéissants, L214, Laissons Leur Peau Aux Animaux (LLPAA), Le Cerf Pirate, Le C.H.A.N.T. (pour une Cohabitation Harmonieuse avec les autres Animaux et la Nature sur Terre), Les compagnons de Freya, Ligue Universelle pour la Nature et les Animaux, Les 3 a, Les Crins Verts, Liberté Egalité Animale 49 , Matoucoeur, MFP (Mission Française pour Singes en Danger), Mouvement pour la Cause Animale, Oïkos Kaï bios, Oiseaux Nature, Patacha, Point Info Loup Lynx, RAC (RAssemblement pour une France sans Chasse), Protection Faune Sauvage Sedan, RAN (Respect de l’Animal et de la Nature), Radio Paroles d'Animaux, Respectons, Refuge “Ame’Ni’Maux”, Refuge « Amis des Bêtes », Sauvetage et Chats en Détresse, Secourisme Animalier, SSA49 ( Stop Souffrances Animales 49), SVPA ( Société Vosgienne de Protection Animale), Vigilance Citoyenne pour le Pâtis, Collectif Citoyen La Voix des Loups, Wolf Eyes Asbl>